le Pakistan et l’Inde en Camping Car

Du PAKISTAN, je retiendrais ces images de campagnes si propres, comparé à l'incroyable saleté de l'inde.

et la gentillesse rencontrée dans tout le Balouchistan

Donc après lecture des sites internet des "baroudeurs" et de leurs récits complètement mythomanes
(Ils ne savent pas quoi inventer pour passer pour les grands aventuriers du XXIeme siècle)
Lire les Rubriques - Traversée Désert Balouchistan - et - Conseils Pratiques Balouchistan -

Au cas où il y aurait un peu de vrai dans ces récits, on a fait le plein de gasoil et des bidons de réserve jusque dans la cabine et on a quitté l'Iran

et puis à la frontière on aurait dü dormir la peur au ventre à toujours écouter ces "pauvres baroudeurs"

mais en réalité, le PTDC est un endroit très convivial et très sûr.
A notre retour nous y passerons une nuit complète à échanger sur nos voyages respectifs avec des allemenads, une tchèque, et un italien,
pour un même constat : Le Pakistan est mille fois plus propre et accueillant que l'Inde.

Le lendemain nous avons commencé la traversée du désert du Balouchistan avec des portions de goudron,
bientot couvertes par les dunes

et des passages sable

ou piste

parfois on croisait la ligne de chemin de fer

et les gares en grande partie ensablées

Les premiers camions Pakistanais très décorés et lourdement chargés

et on se garait dans le sable pour ne pas risquer les voir s'ensabler ou se coucher dans le bas coté comme on en a vu souvent.

et la grande surprise c'étaient tous ces pickups lourdement chargés de carburant de contrebande venant d'Iran

et ces stations service improvisées.

Avec nos réserves de gasoil nous avions vraiment l'air 'couillons' d'avoir écouté tous ces "Baroudeurs trous du c.."

Partout, dans les villages,

au bord de la route c'était toujours un accuei fait de timidité et de gentillesse

et même avec les "terribles Petrol Traficants" nous avions toujours droit à un petit signe amical

quand nous nous arrêtions dans les boutiques les plus excentrées

Après tout au long de notre traversée du Pakistan, nous avons rencontré des chameaux un peu 'divas'

d'autres 'prioritaire' sur les routes

et surtout les célebres Bus pakistanais

et ces camions décorés comme ce n'est pas possible

et chaque fois la curiosité des camionneurs pakistanais pour notre camping car

et moi la même curiosité pour leurs camions

décorés jusque sur le parebrise et les rétroviseurs.

Après le désert notre découverte du Pakistan se fera loin des villes, uniquement dans les campagnes,

Parfois c'est un train qui nous arrête,

et le passage à niveau est toujours 'folklorique'. d'abord laisser passer les impatiens d'en face, et après s'engager tranquille.

d'autres fois c'est un 'embouteillage pakistanais'

Au Pakistan, nous ne subirons jamais, ce que certains appellent la 'curiosité' des indiens
et qui n'est en fait qu'un manque d'éducation, et de savoir vivre.
Indiens / Pakistanais, c'est incroyable comme un même peuple séparé depuis à peine 50 ans,
peut avoir des attitudes aussi différentes.
Des indiens impolis, vulgaires, toujours à la limite de la violence,
Des pakistanais d'une grande politesse, toujours souriants, toujours à vouloir rendre service quand nous étions égarés,
ou qu'ils pensaient que nous avions un problème, et si discrets lors de nos bivouacs.
Lire Conseils sécurité et Bivouac en camping car au Pakistan

La douceur et la propreté des campagnes, les rencontres toujours polies et réservées,

et pour la sécurité des Bivouacs, aucun problème soit dans les villages, soit dans les très modernes stations service.

toujours surveillées jour et nuit.

Et puis au Pakistan nous n'étions pas dépaysés pour les transport en commun.

on a les même en Afrique !!!

Puis nous sommes partis vers la frontière Pakistan / Inde où nous avons vécu
une grande peur avec les douaniers pakistanais qui nous ont pris pour des traficants de drogue

et passé cette frayeur nous sommes entrés en Inde. Découvrir : Album photos au Cachemire en camping car